Accueil Voyage Mon avis sur l’UCPA d’Almyrida en Crète

Mon avis sur l’UCPA d’Almyrida en Crète

par Paul
Publié le : Mis à jour le :

Aujourd’hui, je bouscule un peu l’univers de ce site en vous partageant mon avis sur l’UCPA d’Almyrida en Crète. Pour vous raconter cette expérience de manière authentique, je précise que je n’ai pas été invité par le centre et qu’aucun moniteur ne connaissait mon métier de blogueur.

Mon séjour date d’il y a deux jours lorsque j’écris cet article, je suis donc à chaud et je n’ai nullement besoin de me replonger dans l’ambiance de Crète avec un verre de Raki (heureusement car il n’est que 10 heures du matin à l’heure où je vous partage cette expérience).

Mon avis sur l’UCPA d’Almyrida en Crète :

avis ucpa almyrida crete

Je n’étais encore jamais parti avec l’UCPA et j’ai longuement hésité à tenter l’expérience. Si vous êtes dans la même situation que moi, vous vous posez surement pleins de questions. « Est-ce que les autres stagiaires auront mon âge, avec combien de personnes vais-je dormir, y aura-t-il des soirées, serions-nous nombreux, est-ce que le sport sera trop intensif pour moi, vais-je vraiment pouvoir découvrir la Crète.. etc »

J’aime habituellement découvrir mes destinations de vacances de la manière la plus authentique possible : loger chez l’habitant, faire mes courses sur place, aller boire des verres avec des locaux et organiser moi-même l’ensemble de mon séjour. Partir avec l’UCPA est totalement différent. En effet, vous n’avez rien à faire, vous suivez le programme et vous profitez. L’expérience allait donc être très différente de d’habitude.

Mon récit sur l’UCPA d’Almiryda en Crète.

crete

Deux jours avant le séjour, je me décide à réserver ce voyage. J’appelle la centrale UCPA qui m’annonce une quinzaine de personnes inscrites pour cette semaine, un groupe mixte entre 23 et 37 ans. Je réserve mes billets d’avion avec une arrivée tardive à minuit. J’allais donc louper la première journée de rencontre avec les autres membres et le briefing. Toutefois, aucun souci, le responsable du site m’explique tout par message.

Date de séjour : Lundi 26 septembre au 03 octobre 2022

Jour 0

J’atterris à l’aéroport de La Canée qui se situe à environ 30 minutes du centre UCPA. Les transports en commun sont vraiment limités et mon arrivée à minuit n’arrange pas les choses. Il est possible en journée de rejoindre le village d’Almyrida en prenant un bus pour La Canée puis un second bus vers Kalives. Toutefois, une fois arrivée à Kalives, il vous restera encore 35 minutes de marche. (Oui il faut se motiver pour le faire en bus !) Je décide donc de prendre un taxi pour la somme de 50 euros.

J’arrive à l’hôtel à 1 heure du matin, ce qui n’a posé aucun problème car le personnel était au courant. Je récupère ma clé puis je monte à la chambre où je rencontre mon colocataire de nuit en sous-vêtement (original comme première rencontre).

Sachez que si vous habitez dans la région parisienne, vous pouvez prendre le vol UCPA qui vous fera arriver à des horaires plus acceptables. De plus, une fois à l’aéroport de la Canée, le centre s’occupera d’organiser le transport jusqu’à l’hôtel.

L’hôtel :

almyrida beach hotel

Je découvre un très beau complexe 4 étoiles avec plusieurs piscines, un rooftop, une salle de sport, une grande salle de restaurant intérieure et extérieure, plusieurs bars, des pistes de bowling ainsi qu’un billard. Les stagiaires ayant déjà séjourné avec l’UCPA me préciseront plus tard que le standing de l’hôtel est bien plus élevé que d’habitude.

L’hôtel est situé à 50 mètres d’une grande plage de sable. Les stagiaires sont disposés sur 3 établissements qui appartiennent au complexe. Les chambres sont doubles ou triples, climatisées, équipées d’une terrasse pour la plupart et le personnel passe tous les jours faire le ménage.

Le petit déjeuner et le dîner se feront à l’hôtel sous forme de buffets très variés.

Jour 1 :

ucpa almyrida

Nous avons rendez-vous le matin au local de l’UCPA située à environ 50 mètres du complexe, où je rencontre les autres stagiaires non pas en sous-vêtement cette fois, mais en maillot de bain. En effet, nous partons pour une matinée kayak en binôme dans la baie. Eau translucide, soleil, 29°C, pas de vent, tout est au rendez-vous pour kayaker dans les meilleures conditions. Le moniteur propose plusieurs jeux sur l’eau, nous ne partons donc pas pour un grand effort sportif, mais plutôt dans l’esprit de créer une cohésion de groupe.

Après avoir navigué dans les eaux calmes de la baie, nous sortons des kayaks pour monter au-dessus d’une grotte où notre moniteur propose plusieurs sauts entre trois et cinq mètres de haut. Après nous être envoyés en l’air, nous rentrons à l’intérieur de la grotte sous-marine dans un noir total en se tenant tous les uns aux autres. Le lieu est magique et la dynamique de groupe est lancée !

Lire aussi :  Partir à Santorin en avril, est-ce une bonne idée ?

kayak crete

Après une matinée un peu sportive, l’envie de découvrir les spécialités locales commençait à me travailler. Pour déjeuner, nous avons rendez-vous avec le reste des stagiaires UCPA présents à Almyrida, c’est-à-dire environ 18 personnes pour cette semaine-là. Le responsable du centre nous explique que chaque midi nous mangerons dans une « taverne » différente. Tous les jours, les plats et la quantité dépasseront largement mes attentes. Tzatziki, salade grecque, moussaka, slouvaki, brochettes de viande, gyros, les plats s’enchaînent, nous prenons plus de calories que ce que nous en dépensons avec le sport !

plat grec

plat grec

L’après-midi, nous partons pour une randonnée d’une heure depuis le village d’Almyrida. Nous longeons durant le trajet la côte qui dispose de jolis points de vue sur la Méditerranée. Au bout de la randonnée, nous rejoignons un joli spot où se loge une piscine naturelle et des flaques de sel. Avant de rentrer, notre accompagnateur nous propose de faire des sauts de 6 et 8 mètres de haut grâce aux conditions favorables qui sévissent ce jour-là.

saut crete

Moi qui aime bien faire la fête, je me demandais si j’allais tomber sur un groupe fêtard ou plutôt couche-tôt. Mes doutes allaient vite s’estomper au fil du séjour. Lors de ma première soirée en Crète, les accompagnateurs nous avaient donné rendez-vous au rooftop de l’hôtel pour boire un verre tous ensemble, puis d’aller danser dans un bar local. La soirée finit à 2 heures du matin, je sens que le réveil du lendemain sera dur pour la matinée sportive qui nous attend.

groupe ucpa

Jour 2 :

velo crete

Pour cette seconde journée, nous partons dès le matin pour 10 kilomètres de vélo. Sur le trajet, je crève deux fois et les problèmes de dérailleur et de freins se succèdent chez tout le monde. Toutefois, la cohésion du groupe est bonne et cela ne nous empêche pas de passer un bon moment. Pendant notre balade nous découvrons une ancienne oliveraie sous les explications de notre moniteur, ainsi qu’une chapelle (la première parmi les nombreuses que nous allons découvrir pendant ce séjour).

L’après-midi, nous prenons un chemin de randonnée assez similaire à celui en vélo où nous découvrons une seconde chapelle et une plage de galets. Cette sortie ne restera pas la plus mémorable de la semaine en terme de paysages, mais a servi à faire la connaissance de tout le groupe.

ucpa avis

Cependant, la soirée va largement rattraper cette après-midi un peu décevante. En effet, nous montons tous à bord d’un mini bus pour rejoindre une oliveraie que le centre a privatisée pour la soirée. Après avoir dégusté l’huile d’olive de cette fabrique aux méthodes ancestrales et acheté des produits locaux, nous passons la soirée en terrasse tous ensemble. Les moniteurs et le gérant préparent le barbecue, une stagiaire nous ambiance avec de la musique, le raki coule à flots, les jeux d’ambiance se succèdent, les stagiaires se lâchent, la soirée sera bonne…

Jour 3 :

karga ile

Nous avons une matinée de libre, ce qui est plutôt appréciable après la soirée d’hier. Avec mon colocataire, nous décidons de grimper jusqu’au sommet d’un mont environnant. Depuis le point le plus haut, nous profitons d’un panorama sur toute la baie et les vallées. Cette randonnée organisée à la dernière minute sera finalement bien plus jolie que celle de la veille. Afin d’éviter la route pour retourner au centre, nous testons « le stop » en Crète. Après une quinzaine de minutes et quelques vents, un local du nom de Molos « Manos » s’arrête et nous propose de nous ramener. Pas de rétroviseurs, ni de ceintures, mais de sympathiques anecdotes sur sa vie, Manos nous ramènera sein et sauf jusqu’au centre.

ile de karga crete

L’après-midi, nous repartons en kayak dans la baie pour découvrir l’île de Karga en face d’Almyrida. Après 30 minutes de pagaie sur une mer légèrement agitée, nous arrivons sur l’île. L’eau est translucide et invite tout le monde à la baignade et au snorkeling. Le moniteur nous propose de se promener sur l’île et d’aller visiter la mini chapelle qu’elle abrite(oui encore une). Après un saut de 6 mètres dans la mer, nous rentrons en kayak au centre.

Jour 4 :

gorges aradena

Pratiquement tous les stagiaires s’étaient inscrits à l’option « randonnée dans les gorges d’Aradena ». Je décide donc de suivre le groupe et m’ajoute à l’excursion. Ce jour-là nous avons rendez-vous tôt dans la matinée pour prendre un bus. Au parking, nous découvrons le car ancestral qui nous amènera en excursion avec son chauffeur qui porte une tongs sur le pied droit et une chaussure fermée sur le pied gauche. Une fois à bord, nous faisons la rencontre de notre guide locale ou presque (Marite originaire de Finlande) qui nous expliquera de nombreuses anecdotes que nous essayerons de décrypter tout au long du trajet. Après 2 heures de route et plusieurs arrêts du chauffeur (qui se sentait mal suite à sa soirée de la veille) nous arrivons dans les gorges d’Aradena.

Lire aussi :  Partir dans Les Cyclades en octobre, est-ce une bonne idée ?

Le site est majestueux avec des falaises de différentes couleurs qui nous entourent. Sur le sentier rocailleux nous découvrons de petites grottes et croisons quelques chèvres. Lors de notre périple, la guide nous parle de la flore présente et du pouvoir des fleurs miraculeuses qui s’y trouvent.

gorge aradena grece

Après 3 heures de descente dans les gorges, nous arrivons enfin au restaurant où nous allons déjeuner. Le cadre du lieu est somptueux, les tables surplombent une mer aux teintes turquoise. Le déjeuner se déroulera dans les meilleures conditions jusqu’à l’arrivée des brochettes de viande où des centaines de guêpes se mettent à envahir la table. Tout va bien, personne n’est piqué, mais peu de monde arrivera à attendre le dessert dans cette ambiance bourdonnante.

L’après-midi, nous profitons de la plage de Marmara. Snorkeling, baignade, sauts, bronzage tout est au rendez-vous pour passer une après-midi farniente sous le soleil de Crète. Malheureusement, 1 heure après le déjeuner, Marite refait son apparition, il est déjà l’heure de partir en randonnée.

marmara beach crete

Cette fois-ci, nous longeons un sentier en bord de mer. Le panorama est dingue, la mer d’un bleu éclatant, les discussions vont bon train, le soleil nous crame la peau, nous sommes repartis pour 1h30 de marche…Après avoir passé une forteresse, nous arrivons au village de Loutro. Ce bourg atypique est accessible seulement à pied ou en bateau. La guide nous propose d’aller découvrir une énième chapelle, mais le groupe est plutôt intéressé par un rafraîchissement. Nous descendons donc la plupart au village blanc de Loutro. Le lieu dispose de nombreux gîtes, restaurants ainsi qu’une plage.

Après nous être rafraichis avec des iced coffee, des smoothies et des citronnades, nous montons à bord d’un bateau en direction de Skafia où nous attend notre bus légendaire. Le chauffeur (ayant récupéré) passe la seconde et nous ramène en un peu plus d’une heure à Almyrida.

loutro

Le soir, la plupart des stagiaires sont fatigués et rentrent se coucher. Toutefois, avec mon colocataire, nous arrivons à trouver quelques motivés pour des jeux d’ambiance. La soirée sera sous le signe de la rigolade et restera l’une des plus mémorables pour les personnes présentes.

Jour 5 :

vtt crete

Pour cette cinquième journée à l’UCPA d’Almyrida, nous avons rendez-vous pour la journée la plus sportive de la semaine. En effet, nous partons pour 50 kilomètres à vélo sur les terres crétoises. Quelques désistements de stagiaires en dernière minute suite à la journée sportive de la veille, nous sommes finalement 8 motivés prêts à pédaler !

Après seulement cinq kilomètres d’un fort dénivelé, les grimaces commencent déjà à se faire sentir sur le visage des membres, nous sentons à ce moment-là que la journée sera longue… Sur notre chemin, nous découvrons de petits villages blancs, de jolis panorama sur les vallées, des rivières, une chapelle ainsi qu’une plage de sable. 20 kilomètres plus loin, nous arrivons enfin au lac de Kournas. Le site est splendide, il est niché au cœur des collines. Son eau d’une largeur d’un kilomètre change de couleur selon la profondeur en passant du bleu au turquoise.

A midi, nous déjeunons dans une taverne en bordure de lac (encore une fois dans un cadre de rêve). Après un bon repas, un petit somme bien mérité sur les transats ombragés du lac et une baignade courte, l’heure de remonter en selle sonnait.

lac de kpurnas

L’après-midi s’annonçait plutôt sous forme de dégustation que sportive. En effet, nous avons plusieurs arrêts de prévus sur la route : la visite d’une oliveraie avec une dégustation d’huile d’olive et de Raki. Puis, un stop dans un café de Tzitzifes pour tester le yaourt grec au miel. Après, une bonne dose de calories engendrée, il nous restait encore 20 km pour rentrer à l’hôtel. Les visages se tendent, la fatigue se fait sentir, nous dépassons quelques villages et prairies puis attaquons les dernières pentes jusqu’au village. Tout le monde arrive finalement au bout, sans aucun abandon. Le pari des 50 kilomètres est réussi !

jeu grec

Pour cette cinquième soirée, l’UCPA nous avait donné rendez-vous au café Françoise (je sais le nom n’en jette pas trop comme ça). En effet, le centre avait prévu une soirée jeu : le Tavli qui est la version grecque du backgammon. Ce soir-là tous les membres étaient présents. Après quelques parties, le jeu jugé assez ennuyant par le groupe a vite dérouté sur des jeux d’ambiance. Pendant ce temps, la bière coulé à flot et café Françoise nous offrait 2 carafes de Raki de quoi rendre la soirée festive.

Lire aussi :  Partir à Miami en avril, est-ce une bonne idée ?

6ème jour :

palmeraie crete

L’UCPA n’avait rien programmé pour notre dernière journée sur l’île. Libre à nous d’aller visiter la Crète ou de rester poser à l’hôtel. Ce jour-là, les conditions météo s’étaient dégradées, un vent violent soufflé sur la côte. Le responsable du centre nous avait donc conseillé de louer une voiture et de partir découvrir la palmeraie dans l’est de l’île qui est assez abrité du vent. Après avoir attendu les derniers retardataires qui émergés de la soirée de la veille, nous partions à 9 avec deux voitures visiter cette partie de la Crète.

Je ne m’attendais pas à grand chose du lieu pourtant la surprise fût grande lorsque je suis arrivé sur site. Une petite promenade en descente de vingt minutes depuis le parking nous faisait profiter d’une vue incroyable sur la baie de Preveli avec sa plage, sa rivière, ses palmiers et sa mer d’un bleu intense. Une fois en bas, l’envie de remonter la rivière à contre-courant nous passait par la tête. Nous nous lancions donc dans une eau froide afin de découvrir les palmiers qui bordent la rivière, nous franchissions quelques rapides, escaladions des rochers et apercevons quelques iguanes tortues avant de revenir sur la plage de sable.

preveli

Pour déjeuner, le seul snack présent sur la plage proposait des plats locaux (salade grecque, slouvaki…), mais bien moins gouteux que les précédentes tavernes que nous avions testées.

Après avoir profité toute la journée de ce lieu somptueux sans le stress de devoir suivre des horaires précises, nous reprenions la route en direction du village d’Almyrida.

Pour la dernière soirée, l’UCPA avait organisé un petit apéro afin de débriefer la semaine. Après avoir échangé une dernière fois avec l’ensemble du groupe, l’heure était venue pour moi de rentrer en France avec des souvenirs pleins la tête et dans l’espoir de revoir un jour ces gens avec qui j’ai partagé de très beaux moments.

FAQ UCPA Almyrida :

Quels sont les séjours proposés par le centre UCPA d’Almyrida ?

  • Découverte, sport et culture (le séjour que j’ai testé)
  • Plongée débutant et yoga
  • Plongée niveau 1 et yoga
  • Catamaran

Suis-je obligé de suivre le groupe et les activités pendant tout le séjour ?

Non libre à vous de faire ce que vous souhaitez et à votre rythme.

Vais-je vraiment découvrir les endroits mythiques de la Crète ?

Non clairement pas ! La Crète est immense et le séjour se concentre autour d’Almyrida. Je vous conseille de venir plusieurs jours avant si vous avez envie de découvrir les incontournables de la Crète.

Peut-on réserver en dernière minute ?

Oui tant que le séjour est disponible à la vente sur le site de l’UCPA, vous pouvez réserver.

Les chambres sont-elles mixtes ? 

Non, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre !

Combien y’a-t-il de personnes maximums dans la même chambre ? 

Les chambres proposées pendant notre séjour étaient soit doubles soit triples. Toutefois, l’UCPA propose une option chambre simple en supplément.

Est-ce que les gens viennent à plusieurs ou en solo ? 

90% des personnes présentes viennent seuls. Pendant mon séjour, seulement 2 personnes sont venues ensemble.

Y a-t-il des options végétariennes pour les repas ?

Oui les restaurants servent entre 3 à 4 plats dont plusieurs sont sans viandes.

Mon avis sur l’UCPA d’Almyrida :

Est-ce que je réitérerais l’expérience UCPA ? Bien sûr et les yeux fermés. Cela a été pour moi une très belle expérience sociale avec de grands moments de partages et de rigolades. En terme de découverte le site d’Almyrida est vraiment chouette avec sa plage de sable, son eau translucide et ses hébergements de qualité.

Ce que j’ai aimé :

  • L’hôtel et les buffets à volonté
  • Les restaurants du village
  • Les différentes soirées tous ensemble
  • La plage de sable d’Almyrida
  • Les sorties en kayak
  • La randonnée dans les gorges d’Aradena
  • Les 50 kilomètres de vélo
  • La découverte des produits locaux
  • La participation des moniteurs aux différentes soirées

Ce que j’ai moins aimé :

  • La seconde journée vélo et randonnée qui n’a pas vraiment d’intérêt.
  • Le Tavli qui est selon moi un jeu à faire un dimanche soir pluvieux avec sa grand-mère plutôt qu’un vendredi soir en Crète avec des jeunes de 25-30 ans.

Comme vous le voyez, il y a beaucoup plus de choses que j’ai apprécié que non, c’est pourquoi je recommande ce voyage. Cependant, si vous hésitez à réserver ce séjour, je vous conseille de faire comme moi et d’appeler l’UCPA au 05 62 97 20 21 afin de demander le nombre et l’âge des personnes qui seront sur place en même temps que vous.

Notez cet article

Laissez un commentaire

Actimania

Actimania est un blog qui vous propose tous les indispensables qu’il vous faut pour des voyages réussis. A travers nos contenus, vous trouverez le meilleur de l’actualité, des informations et des conseils qu’il faut sur les voyages, les règlementations, le lifestyle à adopter durant les voyages et les meilleures saisons pour voyager. Pour toutes vos préoccupations, nous vous invitons à nous envoyer un message.

Suivez-nous sur :

@2024 – Tous droits réservés. Actimania